fr

Star Wars et les soubresauts de mon petit réel

13/11/2019

Je suis reconnaissant d'être un témoin privilégié du réel. Ici, j'ai envie de superposer deux jours en images. Deux extrêmes, côté lumière et côté obscure de la FORCE. D'un côté, un visage d'une femme accomplie, de l'autre l'anonymat lâche. Notre monde à nous se le joue de plus en plus Star Wars. L'énergie du monde en ce moment est étrange, moment de suspension où tout devient possible, du meilleur au pire. Ressentez-vous également cela ?

Lundi...Côté lumière. Les mots d'une sagesse infinie transmise avec un amour sincère en l'humanité. Nous étions tous nourris comme si nous avions retrouvé la sensation ancienne et intime de retrouver une tante, une soeur, une mère. Hier les paroles de Firooza Razvi, une grande dame du yoga, (une véritable Jeddai) une proche de BKS Iyengar , un des plus grands yogis du siècle. Harmonie et générosité.

Et aujourd'hui mardi, l'autre face. Sous un froid de canard, au fin fond du Limbourg belge, dans une cité dortoir sans problème, la peur a fait basculer de braves gens vers le côté obscure. Je retrouve l'oncle fouettard, le sadique (anonyme, sans visage, tel Dark Vador ) , celui qui cogne sans savoir qu'il se hait lui-même. Oui c'est de nouveau possible dans ce monde qui perd son équilibre. Incendie , criminel d'un bâtiment qui devait servir à accueillir des demandeurs d'asiles ( expression que je ne supporte plus ).Dislocation et peur.