en-Un grand Maitre à Bruxelles, David Meloni.

27/09/2019

David Meloni 14-15 septembre 2019, Bruxelles. Centre Iyengar de Bruxelles, rue de la Cuve à Ixelles. Absurdité, hasard du calendrier, il y avait plus de 800 yogi.ni.s au Brussels Yoga and Vegan 'Ahimsa' Festival le même jour alors que nous étions 40 au centre Iyengar de Bruxelles à assister au workshop. Je me dis que le yoga Iyengar entre doucement dans une sorte de clandestinité qui en fera peut être la substance de sa survie. Non le yoga n'est pas cette espèce de chose fun à la mode. C'est une voie, un dharma, âpre, profond et exigeant. Sérieux parce qu'il s'agit de se libérer de son karma, de sa prropre histoire, de ses conditionnements individuels. Le yoga Iyengar est souvent perçu comme dépassé, trop sérieux, maniaque dans cette voie de l'alignement. Il est difficile à concilier avec une société qui Instagramise tout ce qu'elle touche. Ici, David Meloni, en démonstration pour aider à réaliser parivrtta janu sirsasana avec la chaise..Pour celles et ceux qui n'arrivent pas à faire la posture classique. Quand tu as la chance qu'un grand maître du yoga Iyengar donne un workshop dans ta ville. Quand tu as la chance que celui-ci a été un proche de Iyengar. Quand tu as la chance que celui-ci soit un transmetteur de la tradition de l'enseignement infini de Guruji. Quand tu as la chance que celui-ci t'enseigne par sa grande connaissance, la connection subtile entre les yoga sûtra et la pratique des asanas et que celui-ci te mène dans une méditation où il te fait sentir ce que peut la voie du yoga. La sensation unifiante que tu es au moment même ce que tu pratique, où pendant quelques secondes tu réalise que l'objet et le sujet ne sont qu'une même chose. Sensation infinie où toute douleur du corps, toute affliction de ton mental fou, disparaissent quelques fractions de secondes pour laisser place à l'être l'action, la pensée, le corps et l'espace unifiés, légers, transparents. Là tu sais que toutes le travail de postures, de pranayama que tu fais font partie de ce chemin qu'on appelle yoga. Merci DAVID Meloni, de m'avoir bousculé dans mon ego qui traine ses petites certitudes comme autant de boulets. Namaste, respect.